Un atelier (« Workshop ») de cardiologie interventionnelle a été organisé à la clinique Rhône Durance le 27 août.

Web Forum international à Rhône Durance –  La Cardiologie interventionnelle en « live »

rhone-Une06Reconnue centre de haut niveau pour ses interventions en cardiologie interventionnelle, la clinique Rhône Durance a été sélectionnée au niveau international pour proposer à plus de 2000 médecins cardiologues et chirurgiens cardio-vasculaires de suivre les interventions de chirurgiens filmées en direct via un web forum international.

Ils pourront notamment suivre plusieurs interventions de dilation d’artères de jambes chez des patients en ischémie critique. La session est en effet consacrée à l’angioplastie de sauvetage des artères des membres inférieurs et à l’utilisation des dernières innovations thérapeutiques permettant ainsi de préserver l’intégrité du membre et d’éviter l’amputation.

Ce nouveau mode de communication se veut interactif, puisque les spécialistes pourront dialoguer avec les chirurgiens par des prises de paroles et des questions, mais aussi formateur en permettant aux médecins de se tenir au courant des avancées dans ce domaine. L’innovation et le plateau technique performant de la clinique seront donc mis en avant.

Pour donner une dimension encore plus internationale à cet atelier, la clinique accueillera un membre prestigieux de l’équipe de pointe du Pr Scheinert du centre cardiaque de Leipzig (Allemagne) afin de collaborer sur plusieurs cas complexes de cardiologie vasculaire.

Déboucher les artères des jambes sans amputer est possible

La clinique Rhône Durance, à Avignon (Vaucluse), novatrice dans la cardiologie interventionnelle sur les membres inférieurs, a pratiqué ce mardi matin, quatre opérations retransmises en direct sur internet en ce moment.

Deux milles chirurgiens du monde entier étaient attendus ce mardi après-midi 27 août, à partir de 16 h, à la clinique Rhône Durance d’Avignon. Bien évidemment, ils n’ont pas été présents physiquement mais en revanche, virtuellement. Des quatre coins de la planète, cardiologues et chirurgiens vasculaires, pourront assister depuis leur écran d’ordinateur, de tablette ou encore de téléphone à des opérations de cardiologie interventionnelle en direct, réalisées depuis l’un des blocs opératoires de l’établissement de santé vauclusien.

« La cardiologie interventionnelle, c’est traiter et déboucher des artères sans ouvrir et opérer »

Une première pour la clinique. « La cardiologie interventionnelle, c’est traiter et déboucher des artères de manière non chirurgicale. C’est soigner l’artère par l’intérieur sans ouvrir et opérer avec la pose de petits ressorts que l’on appelle stent, résume le docteur Jérôme Brunet, l’un des huit cardiologues de la clinique. Des interventions que les équipes de Rhône-Durance pratiquent depuis plus de vingt ans. Pour l’essentiel sur les artères coronaires (les artères enveloppant le coeur, Ndlr).

Cette discipline vaut aujourd’hui à la clinique de figurer dans le Top 15 français en volume d’activité, cliniques et hôpitaux confondus. » Mais surtout de faire partie des centres novateurs pour être capable d’appliquer désormais ce traitement sur les artères des membres inférieurs.

Plusieurs centaines d’angioplastie sur les jambes sont réalisées par an à la clinique Rhône Durance

L’angioplastie sur les jambes constitue en effet une réelle avancée. Sur le plan médical, si cette technique permet là aussi une chirurgie moins lourde et invasive, pour les patients, « cela améliore non seulement leur confort de vie au prix d’un geste relativement simple mais aussi, leur permet de remarcher plus rapidement et surtout de limiter les amputations. » Reconnu pour son savoir-faire, « plusieurs centaines d’angioplastie sur les jambes sont réalisées par an à la clinique Rhône Durance », l’établissement a donc été sélectionné au niveau international pour proposer à des médecins de participer à un forum internet. Rhône Durance, qui 24 heures durant, a été le nerf central de la cardiologie interventionnelle.

Quatre patients souffrant d’artères lourdement bouchées ont été opérées ce mardi matin à Avignon.

Toute la journée de mardi, des interventions chirurgicales ont donc été filmées en direct. Ces images ont été retransmises instantanément sur la toile. Toujours en direct, des discussions et des échanges ont été engagées entre d’un côté, les chirurgiens présents dans le bloc opératoire de la clinique et de l’autre, ceux qui assisteront à ces opérations devant leur écran.

Le docteur Ulrich du centre cardiaque de Leipzig en Allemagne était en Avignon aujourd’hui

Ce nouveau mode de communication qui se veut interactif puisqu’il donne la possibilité aux spécialistes de dialoguer entre eux en temps réel, est aussi formateur offrant ainsi aux médecins l’opportunité de se tenir au courant des derniers progrès et de l’utilisation des dernières innovations thérapeutiques. « Quatre patients seront traités aujourd’hui, reprend le docteur Brunet. Nous avons choisi les cas les plus complexes. » Cardiologues et chirurgiens vasculaires pourront d’ailleurs s’appuyer sur le docteur Ulrich du centre cardiaque de Leipzig (Allemagne), membre du staff du Professeur Scheinert dont l’équipe est en pointe dans ce domaine, qui a fait spécialement le déplacement jusqu’à Avignon. Le tout en temps réel.

Les nouvelles technologies, chaque jour plus puissantes, apparaissent comme indissociables de la notion de progrès. En médecine, elles permettent concrètement de transformer les avancées scientifiques en avancées bénéfiques. Et en cardiologie, elles font qu’aujourd’hui, les maladies cardio-vasculaires ne sont plus la première cause de mortalité en France .

Quatre opérations filmées en direct sous l’oeil de 2 000 experts