Depuis deux ans, la Clinique Rhône-Durance organise un à deux ateliers d’échographie cardiaque par an à destination des cardiologues de ville.

Un temps de pause dans la pratique des cardiologues pour échanger avec ses pairs et se perfectionner pour améliorer ses pratiques. Tous les cardiologues du territoire sont invités à un programme en trois temps : présentation des dernières nouveautés d’un thème choisi, insuffisance mitrale ou insuffisance aortique par exemple, étude de cas avec des patients volontaires, via une échographie cardiaque en direct, puis atelier pratique sur équipements à partir de dossiers patients. Ces cas cliniques, sur station d’échographie cardiaque déportée, sont élaborés à partir d’examens réalisés au préalable. Autant de cas concrets pour susciter réactions et débats pour un temps très didactique.
Les ateliers sont réalisés en partenariat avec l’un des fournisseurs de la clinique (Philips ou General Electrics), qui prête un deuxième équipement. Le service de cardiologie de la Clinique Rhône-Durance met à disposition pour sa part ses appareils d’échographie cardiaque classique, transthoracique, 2D ou 3D. Le nombre de cardiologues autour du patient lors de la démonstration reste limité pour le confort de ce dernier.
La dernière session du 18 octobre sur le thème de la déformation myocardique, le strain, était une nouvelle réussite. Il s’agit d’une technique d’échographie cardiaque progressivement développée.
Les cardiologues ont eu la possibilité de manipuler des examens cliniques pré-enregistrés à partir de la station de lecture déportée de l’appareil d’échographie.
Les ateliers cardiaques sont pilotés par les quatre échographistes spécialisés de la Clinique Rhône-Durance.